LA CREATION DE LA COMMUNE DE SERRA DI FERRO


Jeudi 16 Février 2006



Le village
Le village
Sous l'autorité de la SERENISSIME REPUBLIQUE DE GENES une convention est passée, en l'an 1727, par le gouverneur entre les pieve de l'ORNANO et du TALABO qui décidèrent de procéder au partage de la plaine et des côteaux du teritoire TARAVO jusqu'à présent restés indivis entre les deux pieve.Après le traité de VERSAILLES de 1768 et à la suite d'un édit de LOUIS XV, il est décidé de faire un relevé commenté et cartographié des ressources de  l'île dans l'objectif d'une mise en valeur; ceci fut fait pour le territoire actuel de la commune en 1795; c'est le plan TERRIER sorte de cadastre exécuté exclusivement pour la Corse et consultable aux archives départementales de la CORSE DU SUD.

Ce document indique que le territoire appartient aux communes de ZIGLIARA, a celles de l'ORNANO et à celles du TALAVO; le tiers de la surface est cultivé, près d'un autre tiers est formé d'excellents paturages et le reste inculte ou incultivable; il existe 4 moulins à farine mais la vigne n'est pas encore cultivée.

Les populations vivants sur le territoire  communal ne sont pas mentionnées car elles sont recensées dans leur village d'origine.

C'est l'ère de la transhumance.
        SERRA DI FERRO qui est un hameau, est administré par la commune de ZICAVO; le premier acte d'état civil que l'on peut consulté date de 1811. En 1826, les 21 communes du haut et moyen TARAVO qui y possèdent des biens communaux (PIAGHJA) vont distribués leurs biens à leurs administrés et elles vont créer autant de lots qu'elles ont de familles (feux); en exemple la commune de ZICAVO administrant 347 feux va diviser ses biens communaux de la plaine (PIAGHJA) en 347 lots de valeur identique c'est à dire en tenant compte de la rentabilité du terrain.

Le village
Le village




Sur le même thême

LA TOUR DE CAPANELLA - 28/04/2006

Sarra di Farru village - 26/10/2005

La station de Basì - 26/10/2005

1 2 3


Le site a été financé dans le cadre de la mesure 1,5 du DOCUP intitulé accroître les échanges par les technologies de l'information et bénéficie a ce titre de la participation financière de la Communauté Européenne, de la Collectivité Territoriale de Corse et de l'Etat.